Thursday, January 31, 2019

Emmanuel Macron se compare à Poutine, puis à Louis XVI… mais Bloomberg ne retient que Poutine!

Mais n'êtes-vous pas capable de rêver d'autre chose, monsieur le président?

https://in.reuters.com/article/france-economy-macron/in-versailles-macron-vows-to-reform-to-avoid-kings-fate-idINKCN1PF1I2

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-01-28/gilets-jaunes-do-a-big-favor-for-emmanuel-macron

Mais non monsieur le président, vous n'êtes pas Louis XVI, héritier réformiste de l'ancien régime mort il y a 230 ans, et si vous vous cherchez des comparaisons historiques, ne pensez pas non plus à Vladimir Poutine.

https://sputniknews.com/world/201804181063668959-macron-putin-twitter/

Non, ne vous bercez pas d'illusion, pensez plutôt à Nicolas Ceaucescu, le "Danube de la Pensée", mort il y a 30 ans, comme vous enfant chéri des réseaux atlantistes, comme vous photogénique et brillant chef d'état à 39 ans! Ou bien Victor Yanukovich, soutien de l'OTAN et contributeur à l'invasion de l'Irak, soudainement lâché par l'OTAN lorsqu'il a voulu l'indépendance de son pays, l'Ukraine.

Si Bloomberg vous lâche en vous comparant, insulte suprême, à "Poutine", c'est un signe clair. Mais, mais...

Si, en même temps, malgré tout vous vous accrochez et vous reposez de plus en plus, comme Ceausescu, sur la police, vous le faites probablement avec la permission, voire la discrète bénédiction des banques.

Serait-ce une stratégie du pourrissement, visant à briser les reins en profondeur à cette traditionnelle arrogance française qui persiste à se prétendre "libre" et "révolutionnaire"?

Bloomberg ne propose qu'une alternative: les "libertariens". C'est en effet ce qui va arriver si la violence et le chaos s'aggravent. On a déjà "l'état islamique" (qui l'a sonne, celui-là?) qui menace ouvertement les gilets jaunes, va-t-on voir bientôt arriver les snipers de l'OTAN sur les toits, l'Ukraine à Paris?

Votre franchise, monsieur le président, est poignante. Louis XVI, on sait comment il a finit.

S'il vous plait, osez rêver à autre chose. Aucun français ne veut vous guillotiner. Rejoignez les Gilets Jaunes! Soyez un Thomas Sankara qui a réussi! Ayez ce courage. Vous mourrez peut-être assassiné, comme lui. Mais mieux vaut périr assassiné comme Thomas Sankara que comme Louis XVI, non? Et nous, les Français, vous protégeront. Ni guillotine, ni violence, ni coup d'état "libertarien". Mettez fin aux violences policières. Nous vous aiderons à devenir un Thomas Sankara qui réussi. 

Nous avons confiance en nous. Ayez confiance en vous.
Ayons confiance en la France!